Page d'archive 218

Diam’s, Young et Obispo

 

 La parodie qu’a fait Michael Young et Pascal Obispo de confession nocturne de Diam’s est trop drôle donc voici d’abord l’original puis « mauvaise foi nocturne »

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

 

Années 80 : les avions

Image de prévisualisation YouTube

Encore un groupe des années 80 qui a fait un tube puis plus rien

 

 

Pourquoi j’aime aller chez le dentiste ?

Parce qu’il me fait rire…..

31515funnymask.jpg          

31243dentiste.jpg

                                                                                               bean1.gif

Les légumes

Après la rubrique des fleurs, je vais vous parler des légumes…

L’avocat:avocat2Fruit de l’avocatier (persea americana), arbre de la famille du laurier et du cannelier, l’avocat est originaire d’Amérique Centrale, et plus précisément du Mexique où il déjà était consommé par les Aztèques et les Mayas il y a de ça 8 000 ans.
Importé en Europe par les Espagnols dès le  17ème siècle, il faudra malgré tout attendre 300 ans de plus pour qu’enfin il s’installe de façon   définitive dans la gastronomie française.
Contrairement à en Europe, où il était considéré comme un produit de luxe, l’avocat était extrêmement courant en Amérique au point que l’on le qualifiait souvent de « beurre du pauvre« .

       Avec 138 kcal pour 100 g, l’avocat se distingue par un taux d’acides gras insaturés élevé, favorables au bon fonctionnement de l’appareil cardio-vasculaire et à la circulation du sang dans l’organisme
La richesse de l’avocat en vitamines lui permet de couvrir une bonne partie des apports journaliers recommandés. On compte, entre autres, la vitamines C (11 mg pour 100 g, soit autant que la banane), la B, et surtout la E, qui offre des propriétés anti-oxydantes permettant de lutter efficacement contre le vieillissement.

Allergique au grand air, la chair jaune de l’avocat a tendance à s’oxyder et à noircir rapidement. Si tel est le cas, arrosez-la simplement de jus de citron, un anti-oxydant très efficace. L’avocat peut également se congeler, mais impérativement en purée avec, encore une fois, du jus de citron.
Si par hasard, la peau rechigne à se détacher de la chair, l’astuce consiste à réchauffer quelques instants l’avocat entre ses mains pour faciliter l’épluchage.

Ah l’Artichaut : une fleur qui a du bouquet!!artichaut À l’origine, l’artichaut était un chardon sauvage, ce légume délicieux au goût inimitable est en
fait un bouton de fleur.
Très sensible, l’artichaut craint le froid et le gel, mais également le manque d’eau en été.
En France, deux régions accueillent la production d’artichaut : la baie de Morlaix et le Roussillon
En Bretagne, trois variétés composent l’offre : le camus et le castel, des globuleux au calibre
conséquent et le petit violet ou « violet de Provence » qui se présente aussi en bouquet ou« poivrade ».
Mais quel plaisir de manger de ce légume car son apport
energétique n’est que de : 40 kcalories aux 100 g.
Apport nutritif : potassium, manganèse, phosphore, fer ainsi qu’en vitamines A, BI, B2 et CComment le conserver:
Quelques jours au réfrigérateur avec sa tige ou dans un vase improvisé dans de l’eau légèrement sucrée à température ambiante.

L’oxydation rapide de l’artichaut peut créer des composés toxiques. Il doit être consommé rapidement après cuisson.

Bénéfices pour la santé :
Favorise les fonctions d’élimination urinaire et intestinale.
Reminéralisant grâce à une haute densité de potassium, magnésium, calcium et fer.
Serait bon pour le foie grâce à la cynarine (contenue essentiellement dans les feuilles et la
tige…)
Le goût sucré de l’artichaut est du à l’inuline, qui donne une saveur sucrée aux aliments
consommés après l’artichaut.

Les Bretzels

Levain :         21_04_06_1344

200 gr de farine (type 45)  

20 cl d’eau

50 gr de levure

Pâte :

 le levain

 1kg de farine 

 5 cl de lait

 50 gr de levure

 20 gr de sel

 70 gr de beurre (en pommade)

D’abord réaliser le levain et le laisser reposer pendant 1H.( mélanger tous les ingrédients ensemble !)


Puis Mélanger le levain, la farine, le lait, le sel, la levure et le beurre (de préférence dans cet ordre..le beurre toujours a la fin .)
 
Faire ensuite les formes que vous voulez avec la pâte (bretzel (le plus compliqué), longs, petite baguette ou même ronds).

Laisser reposer 1 a 2 heures.

Et après dorer les Bretzel et parsemer de gros sel. (Normalement il faut dorer avec du bicarbonate de soude, mais si vous n’en trouvez pas un œuf avec de l’eau fera l’affaire)


Cuire au four à 190° pendant 10 min.
 
Et bien sur après vous pouvez laisser faire imagination : nature ou fourré ( au saumon , avec du pâté , au fromage etc. …)

 Bon courage pour les faire. c’est très long mais c’est un délice…n’est-ce pas Mélanie ? 

Années 80

J’adore les chansons des années 80…ça me colle à la peau.

Qu’est-ce que j’ai pu danser sur ces chansons là…

Alors voici un petit clip de partenaire particulier pour vous mettre dans le bain

Image de prévisualisation YouTube

yeah yeah yeah

clips gratuits

danseuse20en20rose.gif

Y’a un site ou on peut regarder des clips vidéo gratuitment sur le
Net, il s’agit du site :

http://www.muzik-tv.net

C’est une sorte de télé musicale sur le web. Il y a des clips
vidéo en continu, ce site est pas mal du tout

emoticone

Wc externe, plein sud…

wcexposerpleinsudnd7.jpg

Les fleurs II

Marguerite

marguerite.jpg« Je t’aime un peu, beaucoup, à la folie… ». Cette fleur servit pendant longtemps d’instrument de mesure de l’amour pour ceux qui se comptaient fleurette à travers champ. Sa couleur et sa simplicité lui confèrent aussi les valeurs d’innocence et de pureté.

 

Muguet

muguet.jpgAussi baptisé clochette des bois, lis de mai, lis des vallées ou gazon du Parnasse. Cette dernière appellation lui vient de la légende selon laquelle Apollon le créa pour tapisser le sol du Parnasse, où vivaient les Muses, Quant au nom de muguet, dérivé du latin muscus (« musc »), il fait allusion à son parfum suave, légèrement musqué. Le muguet est tout bonnement un gage de bonheur, que l’on offre les premiers jours de mai.

 

Myosotis

myosotis.jpgOn raconte qu’au Moyen Age, en Allemagne, un chevalier et sa dame se promenaient au bord d’une rivière. Le chevalier se baissa pour cueillir une fleur et bascula dans l’eau. Mais, avant d’être emporté par le courant, il eut le temps de jeter la fleur à sa dame en lui criant : « Ne m’oubliez pas ! ».

 

 

Narcisse

narcisse.jpgDans la mythologie grecque, Narcisse, avant d’être changé en fleur, était un beau jeune homme éperdument amoureux de lui-même, qui ne cessait d’interroger son reflet à la surface de l’eau. C’est peut-être à cause de sa prédilection pour les berges et autres lieux humides et sa façon naturelle de se pencher que cette fleur rappelle le mythe grec et désigne l’amour de soi, voire l’égoïsme forcené.

 

Oeillet


oeillet.jpgDe 1789 en France à 1975 au Portugal, voilà une fleur révolutionnaire ! C’est aussi l’une des plus romanesques : l’œillet évoque la passion lorsqu’il est blanc et la passion partagée lorsqu’il est rouge. C’est d’ailleurs un œillet rouge qui tombe dans le cachot de Don José au dernier acte de Carmen. Cette fleur fut aussi le premier badge de la société occidentale ; on l’arborait à sa boutonnière en signe de reconnaissance. Attention, pour certaines personnes superstitieuses, l’œillet porterait malheur. Renseignez-vous discrètement avant de l’offrir à quelqu’un que vous connaissez mal, ou abstenez-vous !

 

Olivier


olivier.jpgLa légende veut qu’un différend ait opposé Athéna, déesse protectrice des arts de la paix, à Poséidon, dieu de la mer, autour de la domination de l’Attique. Athéna fit pousser un olivier chargé de fruits. C’est cet arbre qui fit l’unanimité parmi les dieux. Emblème de la paix et donc de la sagesse qui la régit. Il fut tout au long de l’histoire le « symbole des suppliants et de ceux qui demandaient la trêve ».

 

 

Orchidée


orchide.jpgIl y a deux mille cinq cents ans, en Chine, Confucius vantait la beauté des orchidées. Les Aztèques, vénéraient certaines orchidées et utilisaient la vanille. C’est en Hollande que la première orchidée exotique fleurit, en 1615. Elle symbolise la fécondité, la perfection et la spiritualité.

 

 

Pavot


pavot.jpgUtilisé depuis des millénaires comme plante ornementale, alimentaire ou médicinale, le pavot somnifère n’est pas connu à l’état sauvage. Dans l’Antiquité grecque, des vieillards, plutôt que de se laisser dégrader, préféraient se suicider en ingérant du suc de pavot. Chez les Grecs, qui connaissaient ses propriétés narcotiques, il symbolise le sommeil.

 

Pensée


pense.jpgElle est cultivée depuis les environs de 1540 et, de nos jours, ce sont des tonnes de graines de pensées que l’on utilise chaque année en Europe. Ses corolles sont associées au souvenir d’un être cher, d’où son nom. Traduisez : « Ne m’oublie pas » et plus précisément : « Je pense à vous avec respect » lorsqu’elle est blanche, et : « J’ai confiance en notre amour » lorsqu’elle est bleue.

 

Pivoine


pivoine.jpgIl y a mille ans en Chine, on trouvait déjà 90 variétés horticoles de cette plante. Le palais de l’empereur aurait été entouré de 10 000 pivoines. C’était la « reine des fleurs ». Elle fut introduite en Angleterre en 1794 puis en 1803 en France. On en cultive actuellement de grandes quantités pour la fabrication de médicaments. La légende veut qu’un jardin planté de quelques pivoines ne souffre ni de l’orage ni de la grêle. Elle symbolise la régénération, la transformation spirituelle. En Chine, elle est un signe d’abondance. Dans la péninsule balkanique, on lui prête un pouvoir protecteur (physique et mental).

 

 

Primevère


primevere.jpgD’où qu’on la prenne, elle est une fleur première. Premier du printemps, comme son nom l’indique, elle est aussi une fleur indigène du terroir français, communément répandue dans toutes les régions. Elle est devenue très tôt dans notre civilisation le symbole de la jeunesse et du renouveau, d’un amour naissant, des premiers désirs.

 

Rose


rose.jpgL’amour éternel. Dans l’Iliade, elle est l’amour et la mort ; dans la symbolique chrétienne, la rose rouge désigne les plaies du Christ tandis que chaque rose blanche, dans un rosaire, souligne la perfection de la Vierge. Dans le Roman de la Rose, au Moyen Age, elle est le symbole de la femme aimée. L’impératrice Joséphine en raffolait, ce qui incita les horticulteurs à créer les nouvelles variétés. Aujourd’hui, la symbolique de cette fleur est encore prégnante. Le message dépend toutefois de la couleur. La rose blanche, à l’instar de la violette, indique un amour timide, la rose rose la tendresse, la rose jaune le pardon pour des infidélités et la rose rouge la passion dans toute sa splendeur.

 

Tournesol


tournesol.jpgOriginaire d’Amérique du Nord, où on le cultivait il y a déjà trois mille ans, il fut introduit en Europe en 1596 à des fins ornementales. Fleur du soleil s’il en est, ce végétal champêtre était en Chine une nourriture d’immortalité. A l’image de sa corolle déployée, il signifie l’orgueil.

 

Trèfle


trfle.jpgQui n’a pas un jour cherché dans une prairie un trèfle à quatre feuilles ? La plante n’a que trois folioles, comme l’indique son nom savant Trifolium. Mais, étrangeté de la nature, il arrive qu’elle en ait quatre. La chose est fort rare et, pour cette raison, ne peut être que de bon augure. S’il n’a pas d’histoire véritable, ce rôle de porte-bonheur remonte loin. Chez les Celtes, les druides croyaient que le trèfle à quatre feuilles donnait à son propriétaire le don de percevoir la présence des démons, ce qui permettait de s’en préserver par des incantations.

 

Tulipe


tulipe.jpgVenant de Turquie et transitant par l’Autriche, elle fut introduite au 16e siècle aux Pays-Bas, avec le succès que l’on connaît. C’est là que, dans les années 1630, un bulbe pouvait valoir des sommes astronomiques. Puis la spéculation prit fin avec son interdiction par le gouvernement, en 1637, ce qui ruina plus d’un collectionneur. Avec des rouges, vous aimez d’un amour fou, avec une couleur noire, vous êtes prêt(e) à vous ruiner pour votre partenaire.

 

Violette


violette.gifLes Grecs de l’Antiquité portaient des couronnes de violettes et les Romains en faisaient du vin et des guirlandes. Pour sa petite taille et ses pétales fragiles, cette fleur représente la timidité des sentiments. Certains prêtent en revanche à son parfum puissant un pouvoir aphrodisiaque.

Gratin de gnocchis à la sauce tomate

Avant de vous donner la recette de ce bon gratin, je veux juste vous dire que hier soir j’ai passé une bonne soirée en compagnie de ma maman, ma soeur et de ma tante Berthe.(j’ai oublié Twix aussi mon chien) Nous sommes allées à un loto…..je ne sentais pas que j’allais gagner cette fois-ci mais ma tante elle avait la chance avec elle.

Elle avait presque honte d’avoir gagné trois fois…voyons tatie c’est super !!!

Une machine à pain, une montre, un aspirateur, un beau tapis (merci de me l’avoir offert, bisous), un lecteur dvd divx, du vin…euh je crois que c’est tout. Bravo…

Bon revenons à la recette si vous lisez ce post c’est sur, c’est pour la recette…. allez zou

hommegnokiC’est vrai, je dois bien l’avouer ces derniers jours j’ai beaucoup moins envie de préparer des plats qui sont long en préparation.
Donc en ce moment je sors mes plats de secours !! Ça aide bien pendant ces périodes.

Ingrédients : ( pour 4 personnes)-500 g de gnocchis,
-200 g de lardons fumes,
-1 oignons,
-1 gousse d’ail,
-500 g de pulpe de tomates ou tomates concassées( ou 1 brique de sauce tomate)
-200 g de champignons de Paris émincés,
-10cl de crème fraîche,( facultatif)
-Sel et poivre,
-Matière grasse
-100 g de fromage râpé.( parmesan, gruyère ou Mozzarella)
Préparation :

Dans une poêle faite revenir les oignons et les lardons dans un peu de matière grasse.
Ajouter les champignons et l’ail réduit en purée.
Pendant ce temps faire cuire les gnocchis dans un grand volume d’eau bouillante en suivant les indications de cuisson.( ou utiliser les gnocchis précuits et juste à poêler)
Quand le mélange commence à colorer assaisonner selon votre goût.
Ajouter la pulpe de tomates ou les tomates concassées et laisser à feux doux quelques minutes.
Ajouter hors du feu la crème fraîche et mélanger.
Répartir les gnocchis dans un plat allant au four et verser la préparation dessus.
Mélanger puis parsemer de fromage râpé.
Faire gratiner dans le four en position grill pendant 10 minutes environ.

bon week

 lcggflowersb.jpg    lcggflowerso.jpg   lcggflowersn.jpg    

 lcggflowersw.jpg lcggflowerse.jpg lcggflowerse.jpg  lcggflowersk.jpg  

lcggflowerse.jpglcggflowersn.jpglcggflowersd.jpg

Les fleurs

 Vous aimez les plantes et fleurs ? Ca tombe bien…moi aussi emoticone

 

Amaryllis

amaryllis.jpg Elle faisait partie des plantes que l’impératrice Joséphine avait à la Malmaison. Cette fleur majestueuse et malheureusement éphémère est signe de fierté, voire d’arrogance.

 

Anémone


anemone.jpg C’est de son goût pour les expositions ventées que cette fleur printanière, d’origine méditerranéenne, introduite vers 1525 dans les pays du Nord, tient son nom d’anémone. Au sens propre, elle est « la fleur du vent ». Pourtant, elle est très vite étiolée par ses bourrasques ; aussi est-elle devenue le symbole de l’amour fragile ou menacé, du bonheur intense mais de courte durée. Elle manifeste de la tristesse lorsqu’elle est violette et de la persévérance en dépit de tout lorsqu’elle est rouge.


Bleuet


bleuet.jpgFleur champêtre du terroir français, le bleuet doit sa signification à ses propriétés médicinales : employées en collyre contre les maladies des yeux, ses corolles d’un bleu pur reçurent longtemps, dans nos campagnes, le nom pittoresque de « casse-lunettes ». Ce bleu pur, très rare chez les fleurs naturelles, comme ses propriétés adoucissantes lui ont valu de devenir la messagère de tous les sentiments tendres, naïfs ou délicats.

 

Buis


buisboule.jpgdans l’Antiquité, doublement consacré aux divinités du monde infernal et à la déesse-mère Cybèle, le buis symbolisait à la fois l’immortalité et la persévérance, en raison de la dureté de son bois et de la persistance de son feuillage. Les rameaux bénits symbolisaient l’espérance et la stabilité, tout en veillant sur la famille jusqu’à l’année suivante.

Cactus


cactus.jpgEn Europe, on connaît les cactus depuis la découverte de l’Amérique en 1492. Christophe Colomb en rapporta certainement dans ses bagages et, en 1570, un pharmacien anglais en exhibait un à Londres. Il symbolise l’amour maternel.

Camélia


camelia.jpgC’est l’impératrice Joséphine qui lança la mode de cette fleur originaire du Japon. Emblème du romantisme, elle connut un succès considérable au 19e siècle. En exhibant cette fleur lors de ses apparitions mondaines, la dame aux camélias, héroïne du roman d’Alexandre Dumas, pouvait secrètement dévoiler ses sentiments et ses émotions, que la société de l’époque la condamnait à taire.

Glaïeul


glaieul.jpgIl fut rapporté d’Afrique australe au milieu du 19e siècle. Cette fleur fut très appréciée à cette même époque par les adeptes des amours clandestines : en été, à l’époque de sa pleine floraison, le glaïeul a généralement assez de calices pour qu’on puisse indiquer un rendez-vous secret en enlevant le nombre de fleurs correspondant à l’heure fixée.

Iris


iris.jpgIris était la messagère des dieux dans la Grèce antique. Tout naturellement, les iris offerts, avec leurs pétales en forme d’ailes, sont porteurs d’une nouvelle qui, quelle qu’en soit la nature, est heureuse. Au Japon, on prête à cette fleur des vertus purificatrices et protectrices : le 5 mai, il est de tradition de prendre des bains d’iris.

Jacinthe


jacinthe.jpgCette fleur qui pousse spontanément au Moyen-Orient était déjà connue des Grecs, qui l’avaient baptisée « Hyacinthe ». La jacinthe orientale fut introduite aux Pays-Bas à la fin du 16e siècle. Pour son parfum et la délicatesse de ses couleurs, les uns en firent l’emblème de la sagesse, d’autres y virent le symbole de la miséricorde de la Vierge – d’où sa présence dans les guirlandes religieuses des peintres flamands. Cette symbolique pieuse trouva sa traduction amoureuse au 19e siècle, où l’on fit de la jacinthe la messagère de l’absolue fidélité.

 

Jasmin


jasminnudiflorum1.jpgEn Chine, sous les Han, on parfumait le thé, on décorait abat-jour, chapeaux… avec des fleurs de jasmin. Le jasmin est toujours cultivé pour la parfumerie, mais sa récolte n’est pas une mince affaire, car 1 kg de fleurs en contient 8000 et il faut 350 kg de fleurs pour obtenir 1 litre d’essence. Son parfum puissant et oriental est empreint d’une grande sensualité. Cette fleur, dont le nom arabe signifie désespoir, peut aussi refléter les turpitudes amoureuses.

Lavande


lavande.jpgOn se méfie de cette fleur, même si ses vertus médicinales et purificatrices sont reconnues depuis fort longtemps. Cette méfiance s’explique par l’habitude des vipères aspics de se cacher dans les buissons de grande lavande (d’où son nom de lavande-aspic).

Lilas


lilas.jpgIl nous est arrivé de Perse, où on le nommait lilak. Le lilas n’a été introduit en France qu’en 1597 et fut très à la mode chez les fleuristes au début du siècle, cette fleur en forme de grappes mauves ou blanches, dont on décorait les maisons des jeunes mariés, célèbre les premiers amours tous empreints d’émotion et de sentiments purs.

 

Lis, Lys


lis.jpgD’origine orientale, cette fleur est naturellement majestueuse, ce qui lui valut d’être choisie par Saint Louis comme emblème du royaume de France. Elle symbolise la pureté, la virginité, l’innocence.

 

C’est tout pour aujourd’hui la suite au prochain épisode

 

 

 

 

A chaque occasion sa fleur

fleurs.jpg 

Naissance : offrir à la jeune maman un bouquet délicatement coloré et peu odorant.

 

Baptême : offrir des fleurs blanches symbolisant la pureté

 

1er communion : offrir des fleurs virginale comme la marguerite, le lilas, jacinthe…

 

Fiançailles : le fiancé offre un bouquet blanc

 

Mariage : le marié offre à la mariée une composition en harmonie avec sa toilette

 

Noce d’argent : offrez-lui des pensées, violettes, rose thé auréolées d’épis d’argent

 

Noce d’or : offrez-lui des fleurs jaunes ou orangées agrémentées d’épis d’or

 

Noce de diamant : offrez-lui des roses rouges et des pensées accompagnées d’épis en cristal

 

Interprétation des rêves II

Interprétation des rêves II dans petit mot imagelieux2 Les lieux
La même histoire ne sera pas interprétée de la même façon selon l’endroit où elle se déroule. Musée, église ou supermarché… A chaque lieu correspond une atmosphère, une dimension sociale ou un symbole.
L’univers géographique détermine notamment le domaine sur lequel votre inconscient a des choses à vous dire. Un rêve dans un lieu public parle plus de votre vie sociale qu’un rêve de plage abandonnée. Et si la grotte évoque le mystère et la magie, l’hôpital symbolisera plutôt la souffrance intérieure et la guérison… Rien de tel qu’un petit voyage pour connaître la symbolique des lieux…

 

La mer
Symbole par excellence de la vie, de l’origine même de l’homme. Plonger au fond de l’océan est une sorte de retour aux sources, une introspection pour savoir qui vous êtes vraiment.
Sous forme d’éléments déchaînés, la mer devient le signe d’un véritable tourbillon dans votre vie. Vous êtes en train de vivre des choses qui vous inquiètent et vous agitent. La tempête est aussi l’expression de la peur d’être submergé par quelque chose. Une montagne
La montagne signifie souvent l’idée de progression, de s’élever non seulement intellectuellement, mais aussi dans la connaissance de soi et des autres.
Parfois, la montagne évoque quelque chose de négatif lorsqu’elle est associée à des événements dangereux comme une avalanche, un éboulement… Celui qui rêve est probablement en train de vivre une période difficile.La montagne peut également représenter l’ego de celui qui rêve. Son désir d’être le plus grand, le plus fort…
Un cimetière
Même si cela semble sordide, ce rêve assez courant exprime plutôt une renaissance. Changement et transformation animent celui qui rêve.
Rêver d’un cimetière est parfois le signe d’un nouveau départ dans la vie.Enfin, le cimetière symbolise souvent un amour du temps révolu. Soit l’envie d’être à nouveau en contact avec ceux qui nous ont quitté, soit le désir de retourner dans un monde qui n’existe plus. Une sorte de nostalgie.

Un hôtel
L’hôtel est un endroit où l’on ne reste pas. Une situation provisoire qui symbolise la mouvance ou l’instabilité.
L’hôtel peut représenter le rêveur lui-même. Il est alors le signe d’une certaine instabilité personnelle.Les personnes qui évoluent dans l’hôtel peuvent aussi être le rêveur lui-même et le renseignent sur ce qu’il est dans un environnement neutre. « L’incognito » permet au rêveur de s’exprimer sans danger.Mais l’hôtel, c’est aussi la chambre d’hôtel et le fameux 5 à 7. Il existe donc une connotation sexuelle dans les rêves qui évoquent ce lieu.
L’école
Repasser son bac, peur du contrôle ou de la punition d’un maître… Ces rêves sont fréquents. Ils indiquent souvent que le rêveur est en train de vivre une situation similaire dans sa vie : être jugé par des personnes qui détiennent le savoir ou le pouvoir.
La réussite à un examen signifie que le rêveur souhaite la reconnaissance des autres. L’échec montre plutôt un manque de confiance en soi.Etre renvoyé ou passer un conseil de discipline, c’est la peur d’être exclu d’un groupe.Arriver dans une école réputée, c’est le signe d’une satisfaction personnelle, d’un sentiment de puissance et de réussite.

Etre à la place du prof ? Signe que l’on souhaite prendre le contrôle de soi.

Une piscine
La piscine n’offre pas les images`positives de la mer. L’eau stagne et n’est pas vivante. L’espace est limité. Le nageur est constamment entouré d’éléments immuables. Les rêves de noyade en piscine indiquent un profond malaise.

imagelivre2 dans petit mot Acheter ou offrir un ouvrage de qualité sur l’interprétation des rêves ?
Le « Dictionnaire des rêves »
Hélène Renard chez Albin Michel

A l’inverse, une mer calme montre que vous vivez des moments propices à l’équilibre intérieur.Le bord de mer est souvent le signe d’une hésitation.

sechoir écolo

sechoirecolo.jpg 
… à capacité variable, économique, 100% écolo

Mes spaghettis carbonara

                            carbonara.jpg           

Nous avons tous « notre » recette de carbonara .Je vais vous en proposer 2.
Alors les puristes de cet recette ne lisez pas la suite …
Les ingrédients sont presque toujours les mêmes et pourtant je trouves que le goût et différents à chaque recette.

Ingrédients de base :
Spaghetti. (Oh ben !)
Lardons
crème fraîche
1 jaune d’oeuf
Parmesan
Pour la 1ere recette il faut rajouter un peu de pulpe d’oignons (à peu près celle de 1 petit oignon). (Ça donne un petit goût mais sans morceaux, donc c’est agréable !)
Faites revenir les lardons et la pulpe d’oignon dans une casserole (assez grande car les spaghetti vont être rajoutés.), pas besoin de matière grasse celle des lardons suffit (il faut qu’il y ai un peu de sucs au fond de la casserole). (Personnellement je préfère les allumettes de lardon.).
Pendant ce temps faire cuire les pâtes .Dés que les pâtes sont presque à votre goût ; arrêtez les. (la cuisson ce fini avec les autres ingrédients.) et égouttez les.
Dans la casserole avec les lardons et l’oignon rajouter un peu de crème, juste pour détacher les sucs.
Mélanger bien .Et rajouter les spaghettis.
Mélanger l’ensemble, et rajouter la crème à votre convenance (mais juste pour enrober les spaghettis !).
.Parsemer d’un peu de poivre.

Dans chaque assiette mettez une part de carbonara puis le jaune d’oeuf et parsemer de parmesan …
Et voila c’est prêts a déguster.
                                    

 


                            
Pour la deuxième recette (environ 2 pers), il faut cuire les spaghetti (eh ben oui toujours !)
et dans une autre casserole mettre les lardons à chauffer dans la crème (pour 1 barquette de lardons 75 gr, il faut à peu près 30 cl de crème.) bien poivrer, mais pas besoin de saler, les lardons s’en charge déjà.
Faites cuire très doucement (il ne faut pas que la crème bout), quand vous voyez que les lardons sont cuits c’est le moment de servir.
Vous pouvez ou non rajouter le jaune d’oeuf sur chaque assiette. Et bien sur le parmesan à disposition.

Les spaghetti carbonara est un de mes plats favoris et souvent je  » test » les restaurant avec cette recette.
J’ai horreur des restos qui mettes des très gros morceaux oignons ( arf sacrilège !!!), après il y a ceux dans lesquels les pâtes non aucun goût !.Enfin bref de bonne carbonara ce n’est pas évident.Et un restaurant qui aura de bonne carbo me reverra !
Si vous avez des recettes de carbo laissez les moi, j’adore découvrir des nouveautés pour ce plat.

baguettes flambées

 je vous propose encore un repas rapide et facile à faire : une variante de la tarte flambée …mais sur baguette.
Ingrédients (pour 2/3 personnes) :

- 1 baguette
- 120 g de lardons
- 1 oignon (petit)
- 200 gr de fromage blanc
- 10 cl de crème fraîche 

- gruyère râpé
- sel et poivre

Préparation :

Faire revenir les lardons et les oignons dans une poêle.

Pendant ce temps, couper la baguette en deux (dans le sens de la largeur) puis encore en deux (dans le sens de la longueur). Du pain, même de la veille s’y prête très bien.

Dans un récipient, mélanger la crème fraîche et le fromage blanc avec du sel et du poivre. Napper chaque demi baguette de ce mélange.

Disposer les lardons et les oignons sur le dessus puis parsemer de gruyère.

Enfourner sous le grill durant quelques minutes (5-10 minutes), le temps que le gruyère fonde et réchauffe légèrement le fromage blanc.

On peut le déguster sans accompagnement ou avec une salade. 

J’ai moi-même était très étonné du résultat , mais j’ai vraiment trouvé  que c’était très bon …

baguetteflambe.jpg

 

Quelques pensées

Pourquoi sommes-nous trop timides pour dire des belles choses alors que pour les mauvaises, nous ne le sommes pas assez ?

La terre nous fait attendre ses présents à chaque saison, mais on recueille à chaque instant les fruits de l’amitié.

La richesse attire les amis, la pauvreté les sélectionne.

Il vaut mieux suivre le bon chemin en boitant que le mauvais d’un pas ferme.

Toute porte de sortie est une porte d’entrée sur autre chose.

cupidootje.gif

Ouvrir son esprit au monde, ouvrir son coeur aux autres, c’est rester jeune à n’importe quel âge.

Le monde est un bout de terrain où, pour trouver ce que l’on veut, il faut gratter le sol avec patience sans que la réussite soit garantie.

Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire

La suite au prochain épisode………

Convoi exceptionnel

vacation20ready20vakantieklaarbu0.jpg

Bonjour en ce dimanche ensoleillé, je vais commencer par une image drôle

Interprétation des rêves

Je vais commencer une nouvelle série….l’interprétation des rêves.

Le rêve dans tous ses états
Dans votre sommeil, vous étranglez votre boss ou faites l’amour avec votre beau-frère ?

Voici des interprétations pour comprendre la signification des images qui hantent vos nuits. Une belle façon d’en savoir plus sur soi-même…On va commencer par la famille.

Interprétation des rêves dans petit mot imagefamille2 La famille
Quoi de plus banal que de rêver de sa famille ? Il y a celle avec laquelle on a grandi et celle qu’on a construite : dans tous les cas, elle nous influence. Normal qu’elle soit omniprésente dans nos rêves. Vous rêvez que votre mère est malade ? Ne cherchez pas à y voir une prémonition. Cette souffrance est probablement la vôtre, puisque la famille reste avant tout le reflet de soi-même. Réfléchissez sur les points communs que vous avez (ou pas) avec le membre de la famille qui intervient dans votre rêve. Là se trouve fréquemment la clé.

Le frère ou la soeur
L’enfant rêve souvent d’hostilité avec ses frères et soeurs. Le rêve est un moyen d’exprimer tous les interdits et le plus souvent sans aucune limite. Certains étripent leurs frères et soeurs : quel plaisir d’étrangler son petit frère exaspérant ou de torturer la grande soeur inaccessible… Pas d’inquiétude, c’est seulement un moyen, pour le rêveur, de les savoir à sa merci. D’autres souhaitent qu’ils disparaissent afin de rester le seul et unique centre d’intérêt. Ils imaginent alors toutes sortes de situations catastrophe : le frère ou la soeur s’enflamme, devient minuscule ou meurt. Parfois s’exprime également la peur de l’enfant, ce sont alors ses frères et soeurs qui le terrorisent en l’enfermant dans des placards ou en le frappant. Cette rivalité entre frère et soeur est courante mais si les rêves sont excessifs et disproportionnés avec la réalité, il ne faut pas oublier qu’ils évoquent parfois une réelle souffrance pour l’enfant.
Pour les adultes, cette rivalité est souvent dépassée. En général, les frères et soeurs représentent le rêveur lui-même. L’hostilité est alors un moyen de refuser ce que l’on est ou de vouloir être autrement.Le père
Ah ! Le père… Rien de plus normal que de le voir en rêve. Bon ou mauvais, il est de toute façon très présent dans notre esprit. Qu’il soit aimé ou pas, mort ou vivant, le père évoque immanquablement des souvenirs d’enfance et des sentiments.
Mais rêver de son père, c’est également rêver de ce qu’il représente sur un plan psychologique : l’homme, le mâle, le dominant. Autorité, loi, pouvoir… A vous de comprendre s’il s’agit réellement de votre père ou de ce qu’il représente. A noter : l’image du père est parfois véhiculée par d’autres personnages (le médecin, le supérieur hiérarchique, le maître d’école…).
La mère
Rêver de sa mère est souvent un moyen d’évoquer les relations que vous avez avec elle. Parfois, la présence de la mère est utilisée pour mettre en valeur un trait de votre caractère : elle le possède et vous pas ! C’est une sorte d’expression de la rivalité « mère-fille ».
Pour un adulte, la présence répétée de la mère dans ses rêves indique parfois que le cordon ombilical n’est pas bien coupé. L’inconscient alerte le rêveur : « Attention, tu dois conquérir ton indépendance ! » Pour marquer le coup, le rêve peut représenter la mère sous un aspect négatif, dans le but de « la faire descendre de son piédestal » ou bien il évoque une dispute, afin de montrer la nécessité d’une confrontation.Pour un adolescent, rêver d’un conflit avec la mère est positif. Il exprime la volonté de se libérer du joug parental, l’envie de voler de ses propres ailes. Attention, pour les jeunes enfants, les rêves d’hostilité avec la mère indiquent souvent des problèmes dans la relation.

Note : tout comme le père, la mère peut être représentée sous les traits d’autres personnages symboliques : la vierge, la louve, toute femme qui dans la vie possède de l’ascendant sur vous, la maîtresse d’école…

Les grands-parents
Qu’ils soient vivants ou non, les grands-parents sont souvent dans nos rêves. Selon la relation que nous entretenons avec eux, l’interprétation diffère. Souvent, les relations avec les grands-parents sont positives. Dans ce cas, ils représentent un soutien et symbolisent l’encouragement.
Mais les grands-parents sont également le symbole de la famille. En fonction des rapports familiaux, bons ou mauvais, le rêve montre ce que le rêveur pense de ses relations familiales.Si ces personnes sont en réalité décédées, leur présence dans un rêve est parfois utilisée pour remettre en mémoire une situation passée qui peut aider le rêveur à comprendre ou à faire face à ce qui lui arrive aujourd’hui.

La mort d’un membre de la famille
La mort est l’un des thèmes les plus fréquents et il ne faut pas y voir de prémonition. Dans la grande majorité des cas, les rêves de mort sont plutôt positifs. Ils vous représentent au plus profond de vous-même et indiquent une transformation.
On rêve parfois de la mort d’un enfant. Là encore, pas de panique. C’est souvent pour attirer votre attention sur vos relations de couple. Sinon, ce décès signifie aussi que vous devez peut-être modifier votre comportement par rapport à l’enfant.Quant à tuer son père ou sa mère, cela revient à vouloir modifier les relations que vous avez avec vos parents. Parfois, l’image d’un parent représente quelqu’un de très proche de vous. Rêver que vous le tuez montre que vous souhaitez prendre du recul : le rêve réalise ce que vous n’arrivez pas à faire dans la réalité.

Quant à voir un défunt, c’est souvent un simple voyage dans le passé. Une façon de revivre des moments où il était encore vivant.

imagelivre2 dans petit mot Acheter ou offrir un ouvrage de qualité sur l’interprétation des rêves ?
Le « Dictionnaire des rêves »
Hélène Renard chez Albin Michel

1...215216217218219

Auteur: rvallou

rvallou

Hebergeur d'image Hebergeur d'image

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

janvier 2018
L Ma Me J V S D
« déc    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Messagerie

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


GROUPE INDUSTRIE 1 |
Best of foot |
USlife |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | special-manga
| Le Plus Complet des Guides ...
| kimou-serveur